Grand témoin : Frédéric MEYER

Interview de Frédéric MEYER, Directeur Atout France Japon.

 

Pouvez-vous nous préciser la place de la Bourgogne au Japon et quels sont ses atouts ?

Au Japon, le vin de Bourgogne est au deuxième rang après Bordeaux pour la notoriété des vins français. C’est le symbole de l’ouverture du Japon à l’Occident et de l’amitié France-Japon, comme en témoignent les tonneaux disposés au temple de Meiji Jingu à Tokyo : ils ont été offerts par les vignobles bourguignons à l’Empereur, à l'initiative de Mr Yasuhiko Sata, citoyen d'honneur de Bourgogne et propriétaire du Château de Chailly. C’est une porte d’entrée extraordinaire quand on connait la passion des Japonais pour les vins et les valeurs qu’ils représentent, à savoir l’art de vivre, la tradition, le savoir-faire. La plupart des grandes agences de voyage japonaises proposent à leurs clients un circuit qui les amène en Bourgogne, pour les vins mais aussi pour la cuisine française, ainsi que pour le patrimoine culturel et architectural bourguignon, notamment les splendeurs de l'art roman distinguées par l'Unesco que sont la basilique de Vézelay et l'abbaye de Fontenay.

Comment expliquer la baisse de fréquentation de cette clientèle en Bourgogne depuis le début de l'année 2013 ?

L’année 2012 a été une année record pour le tourisme émetteur japonais, avec 18.5 millions de départs, et la France en a bénéficié avec une croissance de 19,6% des arrivées japonaises en France. En 2013, le nombre de départs a ralenti et sera vraisemblablement inférieur aux chiffres de 2012. Le taux du yen s’est inversé à partir de janvier 2013 et a perdu environ 30% de sa valeur par rapport à l’euro, ce qui pèse sur les flux touristiques vers l’Europe. La Bourgogne est aussi une région que l’on pense connaitre : une démarche active et plus accrue au Japon d’une part, et un travail de programmation d’autre part, permettront  sur la durée de revenir à une tendance positive.

Quelles sont les attentes de la clientèle japonaise par rapport à la Bourgogne ?

La Bourgogne dispose de beaucoup d’atouts vis-à-vis de la clientèle japonaise qui évolue - ne serait-ce que sa part de FIT* en croissance régulière, encouragée par internet, et la multiplicité de destinations -, et qui apprécie de plus en plus les mini croisières, les activités en milieu naturel (randonnée pédestre et cyclotourisme), pour une expérience personnelle, intellectuelle et chargée d’émotions. La clientèle recherche une expérience avant tout, avec enseignement et personnalisation, un séjour conforme au programme, sans changement ni retard, et un hébergement en 4 étoiles avec accompagnement. La Bourgogne a tout pour plaire !

 

FIT (Free Independent Travellers) : voyageurs indépendants

Pour en savoir plus :

 Retrouvez le détail de nos actions sur le marché Japonais